Mode-Métiers de la mode et du textile
Il s’agit de comprendre comment la discipline économique définit les concepts de développement durable et de RSE. Les enjeux du secteur de la mode et du textile sont considérables dans ce domaine et les applications plurielles. Le triptyque coût-qualité-délai auquel sont confrontés les acteurs nécessite aujourd’hui d’intégrer pleinement la dimension environnementale et plus largement celle du développement durable. La théorie des parties prenantes permet d’avoir une lecture plus complète de l’entreprise. Cela permet aussi de comprendre que les acteurs n’ont pas tous les mêmes objectifs et que certains d’entre eux peuvent même être divergents.
Les enjeux de gouvernance doivent pouvoir être questionnés en y intégrant la notion de RSE. La notion de territoire est également essentielle car les problématiques ne peuvent pas s’évaluer de la même façon selon le territoire étudié et ce dans un environnement mondialisé. La question des risques RSE pour les entreprises du secteur, notamment vis-à-vis de la chaîne d’approvisionnement est interrogée (évaluation et priorisation des risques).