Sociologie
Enjeux sociaux dans l’espace euro-méditerranéen
"Eaux et énergies"
Master 1 2019-20, SO5U07
(responsable Pr. Marc Bernardot, autre enseignant Pr. Antoine Vion)
Séances assurées par Marc Bernardot
(09/09 ; 30/09 ; 07/10 ; 14/10 ; 18/11)
Lundi 13 heures – 16 heures
Evaluation sur dossier (voir instructions) restitution 01/2020 (à préciser)

Cet enseignement se propose d’examiner la façon dont s’articulent, à différentes échelles euro-méditerranéennes, les problématiques de l’eau et de l’énergie.

Séance du 10/09 : Présentation de l’enseignement
Quelques éléments introductifs sur la question de l’eau en Méditerranée
Projection de Berre, un étang à risques, par Marcel Dalaise, 2012, Publié 03/09/2018 · https://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=3967&rang=2#

Séance du 30/09 : Leçon introductive sur l’eau, la Méditerranée et les sciences sociales : Une approche pluridisciplinaire et transversale
Braudel F., (dir.), 1985, La Méditerranée. L’espace et l’histoire, Paris, Flammarion.
Casciarri B., Van Aken M., 2013, « Anthropologie et eau (x) affaires globales, eaux locales et flux de cultures », Journal des anthropologues, 15-44, https://journals.openedition.org/jda/4903
Corbin A., 2005, Le ciel et la mer, Paris, Flammarion.
Helmreich S., 2011, “Nature/Culture/Seawater”, American Anthropologist, 113: 132–144, http://hdl.handle.net/1721.1/61766
Wateau F., 2012, A fleur d’eau. Synthèse, https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00738230

Séance du 07/10 : Le cas de Chypre
Blanc P., 2006, « Entre insularité et division territoriale : les difficultés de la gestion de l'eau à Chypre », Confluences Méditerranée, 3 (N°58), p. 103-114. https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2006-3-page-103.htm

Séance du 14/10 : Le cas de l’Espagne
Salinas Palacios D., 2012, « Géopolitique de l'eau dans l'Espagne des autonomies : Enjeux et rivalités de pouvoirs dans la région de Murcie », L'Europe en Formation, 3 (n° 365), p. 69-98. https://www.cairn.info/revue-l-europe-en-formation-2012-3-page-69.htm
Saurí D. et al., 2014 « Des ressources conventionnelles aux ressources non conventionnelles : l'approvisionnement moderne en eau de la ville de Barcelone », Flux 3 (N° 97-98), p. 101-109. https://www.cairn.info/revue-flux1-2014-3-page-101.htm
François M., 2006, « La pénurie d’eau en Espagne : un déficit physique ou socio-économique ? », Géocarrefour [En ligne], vol. 81/1, http://journals.openedition.org/geocarrefour/1730
Jouve A.-M., 2006, « Les trois temps de l'eau au Maroc. L'eau du ciel, l'eau d'Etat, l'eau privée », Confluences Méditerranée 3 (N°58), p. 51-61. https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2006-3-page-51.htm

Séance du 18/11 : Le cas de la France et de la Provence en particulier
Bauby P., 2010, « 4. Les deux « majors » françaises de l'eau : une « valse à trois temps » (intégration, internationalisation, environnement) », in Graciela Schneier-Madanes, L’eau mondialisée, La Découverte, p. 91-107. https://www.cairn.info/l-eau-mondialisee--9782707154965-page-91.htm
Gaudin, A., 2017, « Mises en économie de la gestion de l’eau. La constitution négociée de flux d’eau, d’énergie et de capitaux dans le Sud-Est de la France des années 1950 à 2000 », Géocarrefour [Enligne], 91/3, http://journals.openedition.org/geocarrefour/10269
Picon B., 2008, L'espace et le temps en Camargue : essai d'écologie sociale, Arles, Éditions Actes Sud, (1978).
Honegger A.-R. et Bravard J.-P., 2006, « La pénurie d’eau : donnée naturelle ou question sociale ? - 2 », Géocarrefour [En ligne], vol. 81/1 http://journals.openedition.org/geocarrefour/1700

Brun A., Lasserre F. et Bureau J.-C., « Mise en perspective comparée du développement de l’irrigation aux États-Unis et en France », Géocarrefour [En ligne], vol. 81/1, http://journals.openedition.org/geocarrefour/1701

Picon, B., et Ojeda J., 1993, "De la nature « » à la nature institutionnalisée dans les deltas du Rhône et du Guadalquivir." Méditerranée, 78.3, pp.69-79. https://www.persee.fr/doc/medit_0025-8296_1993_num_78_3_2837

Quelques références complémentaires sur la politique de l’eau en Méditerranée
Dugot P., 2006, « Quelles solutions pour la crise de l'eau autour de la Méditerranée ?», Confluences Méditerranée 3 (N°58), pp. 153-165. https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2006-3-page-153.htm
Massardier G., 2011, « Des transferts de politiques publiques en eaux troubles méditerranéennes. Les arrangements territorialisés de la gestion de l'eau », Pôle Sud 2 (n° 35), p. 7-20. https://www.cairn.info/revue-pole-sud-2011-2-page-7.htm
Ghiotti S., 2011, « La directive cadre sur l'eau (DCE) et les pays méditerranéens de l'union européenne. Une simple question de ressources en eau ? », Pôle Sud 2 (n° 35), p. 21-42. https://www.cairn.info/revue-pole-sud-2011-2-page-21.htm
Sociologie des mobilités et des migrations
M2 sociologie, 2019-2020
Pr. Marc Bernardot

Séances n°1& 2 : présentation du cours et bibliographie de référence
Texte de référence de l’enseignement :
Bernardot M., 2012, Captures, Editions du Croquant. disponible en accès libre et texte intégral sur http://reseau-terra.eu/article1263.html
Compléments de lecture :
Blanc-Chaléard M.-C., 2001, Histoire de l’immigration en France, Paris, la Découverte.
Fischer N., Hamidi, C., 2016, Les politiques migratoires, Paris, La Découverte.
Mazzella S., 2014, Sociologie des migrations, Paris, Presses universitaires de France.
Rea A., Tripier M., 2003, Sociologie de l’immigration, Paris, La Découverte,
de Wenden, C. W., 2017, La question migratoire au XXIe siècle, Paris, Presses de Sciences Po.


Séances n°3 & 4 : Sociohistoire des migrations : le cas de la France
Textes de référence :
Blanc-Chaléard M.C., 2006, « Les immigrés et le logement en France depuis le XIXeme siècle. Une histoire paradoxale », Hommes et migrations, 1264
Brubaker R., 1993, « De l’immigré au citoyen. Comment le jus soli s’est imposé en France, à la fin du XIX e siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, n°99, pp. 3 à 25
Gastaut Y., 2000, L’immigration et l’opinion en France sous la Veme République, Paris, Seuil.
Levy-Vroelant C., 2004, « Le logement des migrants en France du milieu du XIXeme siècle à nos jours », Historiens et géographes, 385.
Noiriel G. 1992, Le Creuset français, histoire de l’immigration, XIXeme-XXeme siècle, Paris, Seuil.
Sayad A., 1999, La double absence. Des illusions de l’émigré aux souffrances de l’immigré. Paris, Liber, Seuil
Schor R., 1996, Histoire de l’immigration en France de la fin du XIXeme siècle à nos jours, Paris, Armand Colin.

Séances n°5&6 : Les migrations contemporaines : féminisation, tertiarisation et industrialisation des migrations
Textes de référence :
Falquet J., 2008, De gré ou de force. Les femmes dans la mondialisation, Paris, La Dispute.
Laacher S., 2002, Après Sangatte... nouvelles immigrations, nouveaux enjeux, Paris, La Dispute.
Morice A., Potot S., 2010, De l’ouvrier immigré au travailleur sans papiers. L’étranger dans la modernisation du salariat, Paris, Karthala.
Peraldi M., 2016, « Le ‘’commerce migratoire’’ euroméditerranéen », Politique étrangère, (4), 35-46. https://www.cairn.info/revue-politique-etrangere-2016-4-p-35.html
Robinson L. S., 2002, « “Sex and the City” : la prostitution à l’ère des migrations mondiales », Recherches féministes, 15, 2, pp. 41-63. https://www.erudit.org/fr/revues/rf/2002-v15-n2-rf519/006510ar/
Sassen S., 2009, La globalisation. Une sociologie, Paris, Gallimard.
Sistach D., 2012, « L’institution de la prostitution de masse en Catalogne. Les voies de la transmigration sexuelle », Multitudes, 44, pp. 89-99, https://www.cairn.info/revue-multitudes-2012-2-page-89.html

Séances n°7&8 : Politiques migratoires et institutions spécialisées : la genèse
Bernardot M., 2008, Loger les immigrés. La Sonacotra 1956-2006 Editions du Croquant, octobre 2008. Réédition éditions TERRA-éditions 2015, en accès libre sur http://reseau-terra.eu/article831.html
Larbiou B., 2008, « Organiser l’immigration. Sociogenèse d’une politique publique (1910-1930) », Agone, 40, 41-60.
Viet V.,1998, La France immigrée. Construction d'une politique 1914-1997, Paris, Fayard.

Séances n°9&10 : Politiques migratoires et institutions spécialisées : la période contemporaine
Andrijasevic R., & Walters W., 2011, « L'Organisation internationale pour les migrations et le gouvernement international des frontières », Cultures & Conflits, 4. 13-43, http://conflits.revues.org/18225
Bernardot M., 2008, Camps d’étrangers, Editions du Croquant, mars 2008, Réédition éditions TERRA-éditions 2015, en accès libre sur http://reseau-terra.eu/article703.html
Bigo D., 2011, « Le «nexus» sécurité, frontière, immigration: programme et diagramme », Cultures & Conflits, 84, 7-12, http://conflits.revues.org/18222
Drapier C., 2011, « Frontex dans le contexte de la situation a la frontière gréco-turque », CERISCOPE Frontières : http://ceriscope.sciences-po.fr/content/part2/frontex-dans-le-contexte-de-la-situation-a-la-frontiere-greco-turque-?page=show
Razac O., 2013, « La gestion de la perméabilité » L’Espace Politique. Revue en ligne de géographie politique et de géopolitique, https://espacepolitique.revues.org/2711?lang=fr
Terray E., 1999, « Le travail des étrangers en situation irrégulière ou la délocalisation sur place », in Balibar E. et alii, Sans-papiers : l’archaïsme fatal, Paris, La Découverte, pp. 9-34

Séances 11&12 : les éléments de langage et de discours sur les migrations
Bernardot M., 2016, « Petit traité de navigation dans la langue migratoire », in Multitudes, 3.64, 63-70, https://www.academia.edu/29290615/Petit_trait%C3%A9_de_navigation_dans_la_m%C3%A9taphore_migratoire
Bernardot M., 2015, "Altérité et colonialité. Cadres et vecteurs de la perception française de l’étranger ", REVUE Asylon(s), N°13, Novembre 2014-Septembre 2016, Trans-concepts : lexique théorique du contemporain, http://www.reseau-terra.eu/article1372.html
Bernardot M., 2011, « Invasions, subversions, contaminations. De quelques figures et lieux contemporains d’un Autre exceptionnel », Cultures et conflits, 84, 16-32, https://journals.openedition.org/conflits/18237
Eades Caroline, 2007, « Perspectives post-coloniales sur quelques films français depuis 1945 », in Bertin-Maghit J.-P. et Sellier G. (dir.), La fiction éclatée : Études socioculturelles, vol. 1, Paris, L’Harmattan, pp. 211-229.
Guillaumin C., 2002, (1972), L’idéologie raciste. Genèse et langage actuel, Paris, Gallimard
Ndiaye Pap, 2008, La condition noire. Essai sur une minorité française, Paris, Calmann-Lévy


Cette UE aborde certaines des questions vives de l’épistémologie contemporaine des sciences sociales.

Cette année, la partie assurée par Pierre Fournier centrera la réflexion sur la légitimité épistémologique de la division institutionnelle des sciences sociales en différentes disciplines et, réciproquement, sur la pertinence de démarches en sciences sociales empruntant aux unes et aux autres. Cette réflexion conduira ainsi à analyser les rapports entre sociologie et histoire, entre sociologie et anthropologie.

Si vous êtes en attente d'inscription pédagogique pour cet enseignement, une clef d'inscription est demandée pour ce cours : Fournier

Cet enseignement abordera des dossiers où s’articulent questions environnementales et enjeux urbains à partir d’exposés de recherche ou d’analyses de publications récentes, discutés collectivement. Il permettra d’analyser comment des mots d’ordre de protection de l'environnement viennent transférer aux urbains des responsabilités nouvelles en termes de prise en charge des dommages à l'environnement qui sont induits par le développement de la société de consommation, notamment une fois ce développement réorienté vers de nouveaux domaines d’activité. On soulignera comment cela se fait d’une façon différente de la prise en charge des effets sociaux délétères de la dynamique productiviste dans le cadre du capitalisme. On le fera sur quelques exemples de territoires contaminés et sur l’impératif de transition énergétique au nom de la biodiversité et de l'évitement des dérèglements climatiques. On verra comment cela joue sur les choix de territorialisation des installations de production, de stockage et de transport d’énergie et sur les façons d’impliquer les citoyens dans la prise en charge des questions d’énergie (à travers leurs choix de résidence, d’équipement domestique, à travers leur engagement dans une régulation politique locale des questions d’énergie...).

Si vous êtes en attente d'inscription pédagogique pour cet enseignement, une clef d'inscription est demandée pour ce cours : Fournier

Cet enseignement abordera des dossiers où s’articulent questions environnementales et enjeux urbains à partir d’exposés de recherche ou d’analyses de publications récentes, discutés collectivement.

On verra comment, dans nos sociétés urbaines, des mots d’ordre environnementaux viennent transférer aux citoyens des responsabilités nouvelles en termes de prise en charge des dommages environnementaux induits par le développement de la société de consommation, notamment quand ce développement se réoriente vers de nouveaux domaines d’activité. On soulignera comment cela se fait d’une façon différente de la prise en charge des effets de division socio-professionnelle qui sont produits par la dynamique du capitalisme. Des dossiers comme le zonage des territoires ou l’élimination-valorisation des déchets pourront se prêter à ce travail d’analyse. On le comparera avec les phénomènes de production urbaine socio-spatialement ségrégée et avec les effets de gentrification de quartiers d’habitation dont le peuplement change et où les mots d’ordre environnementaux peuvent servir d’argument à de nouveaux phénomènes de classement social par la résidence.

Si vous êtes en attente d'inscription pédagogique pour cet enseignement, une clef d'inscription est demandée pour ce cours : Fournier

Ce cours s'inscrit dans l'enseignement Sociologie des mutations contemporaines 1 – Les mondes du travail en mutations 1. La partie assurée par Anne-Marie Arborio est consacrée à la sociologie des professions.

La sociologie des professions peut servir d’appui à l’analyse des formes d'autonomie et de contrôle de leur marché du travail et de leur activité par des groupes très divers, au-delà des professions qui exercent dans un domaine spécialisé et peuvent faire valoir un haut niveau de savoir certifié et un statut élevé, auxquels la sociologie anglo-saxonne a d’abord cantonné les professions. L’enseignement se saisira des mutations contemporaines dans le monde du travail pour analyser la dynamique des groupes professionnels, dans un contexte de transformations importantes, qu’elles soient internes aux groupes (évolution du recrutement solaire ou social de certains groupes, féminisation ou masculinisation, segmentations internes, etc…) ou liées à l’environnement dans lequel ils évoluent (évolution des marchés, des clients, concurrence avec d’autres groupes professionnels, du management, etc…).

Quels groupes sont affectés par ces évolutions et dans quelles mesure les affectent-elles ? Quels en sont les effets en termes d’autonomie professionnelle, de professionnalisation ou de déprofessionnalisation ? Comment les groupes professionnels résistent-ils ou s’adaptent-ils à ces évolutions ? Renforcent-elles le groupe et conduisent-elles à sa recomposition, à de nouvelles segmentations internes ? Ces questions permetront d’analyser différents groupes professionneles, dans des domaines variés d’activités (santé, éducation, social, transport, commerce, entreprise, etc…). Pour cela, le cours s’appuiera sur la lecture de travaux empiriques contemporains en sociologie des professions, de diverses orientations théoriques.

Au-delà de la mise à l’épreuve des grands concepts de la sociologie des professions sur des terrains variés, dont ceux qui seront proposés par les étudiants pour leur mémoire, le cours permettra de saisir les enjeux professionnels sur ces terrains et la manière dont ces enjeux éclairent la réalité sociale étudiée par chacun.

Eléments de bibliographie :
– Bercot Régine, Divay Sophie, Gadéa Charles (Dir.), Les groupes professionnels en tension. Frontières, tournants, régulation, Toulouse, Octares, Coll. Le travail en débats, 2012.
– Boussard Valérie, Demazière Didier, Milburn Philippe (Dir), L’injonction au professionnalisme. Analyses d’une dynamique plurielle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, Coll. Des sociétés, 2012.
– Demazière Didier, Gadéa Charles (Dir), Sociologie des groupes professionnels. Acquis récents et nouveaux défis, Paris, La Découverte, Coll. Recherches, 2009.
– Vezinat Nadège, Sociologie des groupes professionnels, Paris, Armand Colin, Coll. 128, 2016.

SOC HSOBU03 – Année universitaire 2019-20

Dans le prolongement d’expériences de recherche menées par les étudiants en licence de sociologie et en prévision du travail de recherche de Master 2, cet enseignement propose de faire progresser la réflexivité autour de l’analyse de données ethnographiques qui sont issues d’enquêtes de terrain, qu’elles proviennent d’observations directement menées en situation d’interaction sociale, de paroles recueillies en entretien ou de traces documentaires de l’activité sociale. Seront particulièrement développées ici les réflexions sur le traitement de ces matériaux et l’écriture à partir de cette démarche d’enquête : la description ethnographique, l’auto-analyse nécessaire pour mettre au jour les catégories de l’observateur qui sont engagées dans le recueil et dans l’analyse des données ethnographiques, ainsi que la réflexion déontologique sur le rapport aux enquêtés au moment du recueil, de l’analyse et de l’écriture seront discutées à partir d’exemples précis, pris dans la littérature sociologique et dans les recherches conduites par les étudiants dans le cadre d’un recueil ad hoc.

Si vous êtes en attente d'inscription pédagogique pour cet enseignement, une clef d'inscription est demandée pour ce cours : Fournier

HSOAU05
(6 crédits)
Sociologie des mutations contemporaines - 3
Responsable : Catherine SCORNET
Autre intervenant : Isabelle BLÖSS

DESCRIPTIF SYNTHETIQUE : Cet enseignement a pour objectif de montrer l’intérêt des facteurs démographiques pour comprendre les transformations du cycle de vie sous l’effet de l’allongement de la vie.