Voltaire, l'esprit des contes

C'est par le théâtre que Voltaire conquiert la célébrité. L'Essai sur les mœurs a été l'œuvre de sa vie. Et c'est le combat pour la tolérance, contre le fanatisme, qui l'a propulsé sur la scène médiatique européenne en cours de constitution. Qui pouvait imaginer, dans ce brillant parcours, que les contes, de petits écrits brochés à la hâte et pour rire, seraient les textes que la postérité retiendrait de lui au premier chef ? Voltaire lui-même serait fort étonné d'apprendre que CandideZadigL'Ingénu, en sont venus à définir au-delà même de sa personne, le Siècle des Lumières tout entier, et avec lui un certain esprit français. C'est cet esprit qu'on s'efforcera de comprendre et d'expliquer dans ce cours, un esprit qui fonde les Lumières et en même temps en trace les limites et la fin.

Préparation aux agrégations de Lettres 2020 - programme de littérature du Moyen Âge

Aspremont, chanson de geste du XIIe siècle, éd. et trad. François Suard, Paris, Champion Classiques, 2008, v. 1-5545

Cet espace est dédié à la formation de préparation à l'agrégation de musique. Vous y trouverez: 

  • des informations générales
  • des contenus additionnels au cours présentiels
  • un forum d'échange

L’épreuve :

Intitulée « Étude grammaticale d'un texte français antérieur à 1500 », l’épreuve dure 3 heures pour un coefficient 4.

Elle comporte des questions de traduction, phonétique historique, morphologie, syntaxe et vocabulaire.

 

Le programme :

Le programme de la session 2018-2019 consiste en trois lais de Marie de France : « Guigemar », « Laüstic », « Eliduc », dans le volume suivant : Marie de France, Lais bretons (xiie-xiiie siècles) : Marie de France et ses contemporains, éd. Nathalie Koble et Mireille Séguy, Paris, Honoré Champion, 2018, p. 168-239, p. 456-469, p. 544-635

 

Travail conseillé pendant l’été :

  • Lire en ancien français et annoter les trois lais au programme.
  • Commencer à les traduire vous-même, dans un premier temps sans l’aide de la traduction en regard.
  • Réviser les bases de phonétique en fabriquant des fiches (alphabet de Bourciez, transcription, accentuation, bouleversement vocalique, diphtongaison spontanée, voyelles atones, consonnes simples).

 

Vous pouvez vous aider des outils suivants dans votre travail : 

  • Le Dictionnaire de l’ancienne langue française de Godefroy accessible en version électronique sur le site de la BU (dans la catégorie « Ressources électroniques »).
  • Geneviève Joly, Précis de phonétique historique du français, Paris, Armand Colin, 1995.
  • Claude Buridant, Grammaire nouvelle de l’ancien français, Paris, Sedes, 2007.

 

Bon courage à vous !

 


Responsable: Pascal Gandoulphe

Pascal.gandoulphe@univ-amu.fr

 

Cours de préparation à l'Agrégation externe d'espagnol

Intervenant: Pascal Gandoulphe

 

Le Siècle d’or en sursis : le règne de Charles II d’Espagne (1665- 1700)

Présentation :

Entre le « roi-Planète » Philippe IV et le Siècle des Lumières hispanique, le règne de Charles II reçoit un nouvel éclairage depuis une quinzaine d’années. Les études récentes, après s’être inscrites dans le sillage de l’ouvrage classique de Gabriel Maura y Gamazo (Vida y reinado de Carlos II), permettent désormais de nuancer amplement l’image, par trop caricaturée, d’un affaissement politique global de la Monarchie Catholique dans le dernier tiers du XVIIe siècle symbolisé par un roi surnommé en son temps « El Hechizado », et mort sans descendance. Les trente-cinq dernières années de l’histoire de la dynastie des Habsbourg d’Espagne n’ont-elles pas fait partie, elles aussi, du « Siècle d’or » ? Les productions artistiques n’indiquent-elles pas en effet que le souffle de l’inventivité ne s’est pas étiolé, en dépit du déclin à la fois politique et économique de la monarchie sur la scène internationale ?

L’évocation des personnalités d’un souverain « faible » depuis sa naissance, de sa mère et régente Marie- Anne d’Autriche, de son frère bâtard Don Juan José de Austria, de ses épouses Marie-Louise d’Orléans puis Marie-Anne de Neubourg, de ses favoris successifs, permettra de saisir la complexité de pratiques politiques aux prises avec les réalités géopolitiques européennes et coloniales. Dans cette perspective, il s’agira de s’attacher à l’histoire politique, sociale et culturelle de ce règne pendant lequel l’Etat monarchique évolue considérablement, en particulier dans des rapports territoriaux d’un signe nouveau annonçant déjà la Ilustración.

Aussi privilégiera-t-on, depuis la régence de la reine mère Marie-Anne d’Autriche jusqu’à la succession de Charles II, les aspects suivants :


- la politique intérieure : la régence, l’évolution du valimiento, l’apparition du pronunciamiento, la force de la haute noblesse, les politiques réformistes, l’évolution des institutions.

- la politique extérieure : la lutte avec les puissances rivales pour la conservation de ses territoires et d’un rôle prépondérant en Europe et en Méditerranée ; la sauvegarde de sa position en Afrique du Nord, du monopole commercial des possessions américaines ; les étapes préalables à la guerre de Succession depuis le traité de 1668 entre l’Empereur et le roi de France, jusqu’à la publication du testament de Charles II ; la défense de la « réputation ».

- Les productions culturelles et artistiques, éphémères (fêtes, spectacles) ou non (tableaux, sculptures), dans le contexte profane ou religieux (mystère de l’Eucharistie, culte des saints, représentation de la charité, etc.), et dans celui de la « diplomatie de l’art ». Outre les portraits politiques et les peintures à fresque, on prendra en compte les représentations et les réalisations artistiques mettant en œuvre un discours de glorification du monarque catholique et de sa dynastie, et plus largement l’apologie de la puissance espagnole.

 

Bibliographie

 

Ouvrages généraux :

FERNÁNDEZ ALBALADEJO Pablo, Historia de España, Vol. 4, La crisis de la monarquía, Madrid, Marcial Pons, 2009.


 

Historia de España Siglos XVI y XVII (La España de los Austrias), Coord. Ricardo García Cárcel, Cátedra, Madrid, 2003.

RUIZ IBÁÑEZ José Javier et VINCENT Bernard, Historia de España. Los siglos XVI y XVII : política y sociedad, Madrid, Síntesis, 2007

 

Problématiques politiques : (les extraits indiqués seront mis en ligne sur Ametice)

 

ESCUDERO LÓPEZ José Antonio, Suárez Fernández (coord.), Los validos, Madrid, Dykinson, 2004.

(Voir : María del Carmen Sáenz Berceo, «Juan Everardo Nithard, un valido extranjero», p. 323-352 ; María del Camino Fernández Jiménez, «Valenzuela : valido o primer ministro», p. 353-406 ; José Ignacio Ruiz Rodríguez , «Juan José de Austria y Aragón» p. 407-446 ; María Teresa Manescau Martín, «Don Juan José de Austria, ¿valido o dictador?», p. 447-546 ; María Dolores Álamo Martell, «El VII duque de Medinacelli: primer ministro de Carlos II», p. 547-572 ; José Ramón Rodríguez Besné, «Crisis y quebranto político del noveno conde de Oropesa», p. 573-582 ; María del Carmen Sevilla González, «La Junta de Gobierno en la minoridad del rey Carlos II», p. 583-616.


 

Arts et culture 

 

MÍNGUEZ CORNELLES Víctor Manuel, La invención de Carlos II. Apoteosis simbólica, Madrid, Centro de Estudios Europa Hispánica, 2013

PASCUAL CHENEL Álvaro, El retrato de Estado durante el reinado de Carlos II: imagen y propaganda, Madrid, Fundación Universitaria Española, 2010.


 

 

Contrôle des connaissances

Epreuve écrite (3h)

Bonjour à tous,
Sur cette page les documents audio que nous ferons en cours, avec les scripts, plus les documents faits les années passées, plus les annales depuis 2011.
Bonne écoute,
KB