Littérature française renforcement, groupe 1 (mardi 9h 11h salle E102 et jeudi 14h 16h salle E204) : « L’engagement avant l’engagement »

Enseignants : Sylvie Requemora Gros (mardi 9h-11h) et Tristan Vigliano (jeudi 14h-16h)

« Est-ce seulement le propre d’une certaine littérature que d’être engagée ? » (Emmanuel Bouju, L’engagement littéraire, Presses Universitaires de Rennes, 2005).

La notion d'engagement étant apparue au milieu du XXe siècle, elle peut sembler un outil bien anachronique pour étudier les textes des siècles précédents. A la Renaissance, pourtant, le combat d'idées s'incarne déjà dans une littérature aux prises avec son temps. Les poèmes de Marot, les romans de Rabelais en constituent une manifestation parfois spectaculaire, parfois plus souterraine. Lors même qu'ils semblent mus par une pure fantaisie poétique, ils constituent en fait une défense de l'humanisme et de l'évangélisme dont on tentera ici d'étudier les ressorts : cette défense est politique, mais elle ouvre aussi vers d'autres plans, elle ap-pelle d'autres modes de lecture, que l'on mettra progressivement en évidence. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, l’étude de trois pièces de théâtre (une comédie censurée, satire du fanatisme religieux, une tragi-comédie parodique d’une autrice interrogeant le système de la courtisanerie des caméléons politiques et une comédie révolutionnaire où les femmes s’allient pour ébranler le droit de cuissage et le patriarcat), d’un re-cueil poétique à redécouvrir comme virulent pamphlet crypté contre un ministre en vue, si célèbre que son code en a été occulté, permettra de cerner, plus précisément que dans son usage courant, la notion d’engagement et ses enjeux littéraires, politiques, historiques, sociétaux et éventuellement genrés dans la littérature théâtrale classique.

Programme de S. Requemora :

1. Molière, Tartuffe (1664-1669, collection de poche au choix)
2. Marie-Catherine de Villedieu, Le Favori, tragi-comédie (1665), éd. Delphine Amstutz, Paris, Hermann, 2017.
3. Jean de La Fontaine, Fables [premier recueil de 1668 seulement], éd. Jean-Charles Darmon, Paris, Livre de Poche, 2002.
4. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro (1778, collection de poche au choix)

Programme de T. Vigliano :

1. François Rabelais, Gargantua, édition de Mireille Huchon, Paris, Gallimard, "Folio Classique", 2007 (http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Folio/Folio-classique/Gargantua)
2. Clément Marot, L’Adolescence clémentine et autres textes, édition présentée, établie et annotée par François Roudaut, Paris, Le Livre de Poche, 2005 (https://www.livredepoche.com/livre/adolescence-clementine-9782253086994)