Cet enseignent propose de questionner la construction de l’Etat social et ses enjeux contemporains au prisme de ses transformations. Nous nous intéresserons en particulier aux changements de la protection sociale et aux débats actuels sur la protection des risques sociaux collectifs et individuels.


COMPETENCES A ACQUERIR : Approfondir les connaissances sur la construction de l’Etat-providence
Comparaison internationale des modèles de protection sociale
Connaissance des dispositifs publics de politiques sociales en Europe

CONTENU PEDAGOGIQUE ET OBJECTIFS DE L'UE : Les politiques qui se donnent pour objectif le maintien ou la restauration du lien social, visent à résoudre ce qui apparaît comme "problème social", comme menace à la cohésion sociale. La récurrence de cette préoccupation dans les sociétés modernes masque des mutations profondes des formes de cette intervention et des contours des problèmes qu'elle cherche à résoudre. Il ne s'agit pas ici de dresser un catalogue des dispositifs de protection sociale existants ou ayant existé mais de reprendre les questions posées par différents travaux sociologiques sur : la construction sociale des problèmes sociaux ; les trajectoires des individus et des groupes qui s'éloignent de l'intégration économique et de l'affiliation sociale; les formes de mobilisation collective qui amènent ces problèmes à devenir des objets pour l'action publique ; les modalités concrètes d'intervention sur le social (des professionnels du travail social ou d'autres agents) ; les effets structurants des politiques sociales (catégorisation, stigmatisation...) On posera ces questions en se centrant sur quelques domaines d'intervention sociale, en particulier ceux Les politiques qui se donnent pour objectif le maintien ou la restauration du lien social, visent à résoudre ce qui apparaît comme "problème social", comme menace à la cohésion sociale. La récurrence de cette préoccupation dans les sociétés modernes masque des mutations profondes des formes de cette intervention et des contours des problèmes qu'elle cherche à résoudre. Il ne s'agit pas ici de dresser un catalogue des dispositifs de protection sociale existants ou ayant existé mais de reprendre les questions posées par différents travaux sociologiques sur : la construction sociale des problèmes sociaux ; les trajectoires des individus et des groupes qui s'éloignent de l'intégration économique et de l'affiliation sociale; les formes de mobilisation collective qui amènent ces problèmes à devenir des objets pour l'action publique ; les modalités concrètes d'intervention sur le social (des professionnels du travail social ou d'autres agents) ; les effets structurants des politiques sociales (catégorisation, stigmatisation...) On posera ces questions en se centrant sur quelques domaines d'intervention sociale, en particulier ceux qui concernent les politiques publiques compensatoires, l'hôpital et les politiques de santé, tout en ayant le souci de proposer des comparaisons avec d'autres domaines d'intervention. On sera particulièrement attentif aux évolutions récentes qui concernent l'ensemble des institutions du social comme la médicalisation du social, la professionnalisation des interventions, la crise de financement de l’Etat- providence et ses effets sur la rationalisation des ressources, l'attention portée à la relation de service et aux "usagers", etc.

BIBLIOGRAPHIE :
Abram de SWAAN, Sous l'aile protectrice de l'Etat, Paris, PUF, Coll. Sociologies, 1995.

Henri BERGERON, Patrick CASTEL, Sociologie politique de la santé, Paris, PUF, 2015, 480p

Bruno PALIER, Gouverner la sécurité sociale, les réformes du système français de protection sociale depuis 1945, Paris, PUF, 2005

*Danièle CARRICABURU, Marie MENORET, Sociologie de la santé. Institutions, professions, maladies, Paris, Editions Armand Colin, Coll. U, 2004.

Dominique SCHNAPPER, La démocratie providentielle. Essai sur l'égalité contemporaine, Paris, Gallimard, 2002.

Frédéric PIERRU, Hippocrate, malade de ses réformes, Editions du Croquant, Coll. Savoir/agir, 2007, 319 p.

Robert CASTEL, L'insécurité sociale. Qu'est-ce qu'être protégé ?, Paris, Seuil, Coll. La République des idées, 2003, 95 p.
Daniele Bleitrach, El Miri Mustapha, (2000), Défaite ouvrière et exclusion, Paris l’Harmattan.

Deux ouvrages sont à lire principalement pour les étudiants de CPGE:
Dominique Schnapper, La démocratie providentielle. Essai sur l'égalité contemporaine, Gallimard, 2002.
Jean-Paul Fitoussi et Pierre Rosanvallon, Le nouvel âge des inégalités, Seuil, 1996.


MODALITES D’EVALUATION DE L’UE :

1/ CONTROLE CONTINU

Type d’épreuve Pourcentage Documents autorisés Durée de l’épreuve
Rapport (standard) CC 50%
Epreuve écrite final rapport 50%

2/ CONTROLE DEROGATOIRE

Type d’épreuve Pourcentage Documents autorisés Durée de l’épreuve
Ecrit 100% Non 3h