Etudes européennes et internationales Coopération euro-méditerranéenne
Ce cours a pour objectif d’apporter un éclairage substantiel sur les relations des acteurs sociaux, politiques et religieux avec leur patrimoine, leur histoire et leur culture dans les mondes arabes et musulmans, à l’heure où cette aire culturelle souffre d’une grande instabilité.
Partant des législations sur le patrimoine matériel et immatériel rédigées et invoquées par des institutions nationales et internationales comme l’UNESCO, chaque séance sera l’occasion de s’intéresser à un ou deux cas d’études.
Cet enseignement se donne pour objectif suivre de façon succincte les étapes de construction des Etats de l'Europe du Sud (fin XIXe-XXIe siècles) et la formation des identités nationales. Plus particulièrement, nous allons nous pencher : 1) sur le cas de l'émergence des pays balkaniques à la suite de la dissolution de l'Empire ottoman, 2) sur la constitution de l'Italie en tant qu'Etat unifié, et, 3) s'agissant l'Espagne, sur le passage de l'Ancien Régime à un Etat-nation libéral. Il sera aussi question d'aborder les mouvements nationaux (notamment dans les Balkans), en observant les processus à la fois régionaux et transnationaux afin de les intégrer dans un cadre plus large. Enfin, nous nous focaliserons sur la morphologie des minorités ethniques et religieuses, ainsi que sur les enjeux politiques et idéologiques qu'elles soulèvent pour les sociétés et les Etats actuels.

Economies méditerranéennes et mondialisation, étude des enjeux économiques : i) étude des principaux faits stylisés et des mécanismes économiques sous-jacents ; ii) approfondissements thématiques (financement des économies, commerce international, développement durable, croissance et développement, partenariats)