Le cours de sociologie de la communication se donne pour objectif d’analyser le phénomène de la communication de masse d’un point de vue
socio-historique, critique, et pragmatique.

Une première partie abordera les transformations des technologies et des méthodes de la communication de masse et de la propagande, de l’apparition de la presse à celle des web-media, en passant par les technologies radio et audiovisuelles, et de leur rapport à la construction de l’espace public (Habermas) et au contrôle (Chosmky).

Une seconde partie traitera de façon critique de la professionnalisation de la communication et du rôle des professionnels (journalistes, publicitaires, conseillers, coaches, etc.) dans le « champ du pouvoir » (Bourdieu, Neveu, etc.). 

Une troisième partie abordera la question de la communication des individus dans la vie sociale et sur les réseaux sociaux sous l’angle de la mise en scène de la vie quotidienne (Goffman) et des tyrannies de l’intimité (Sennett). 

TD Histoire des civilisations médiévales

groupes 5, 6 et 7

TD de l'UE "Histoire des civilisations médiévales", deuxième semestre de L1

TD de Méthodologie au Travail Universitaire

4 séances d'intermédialité : 

- le récit

- le symbole

- le réalisme

- les émotions

Cet espace est dédié aux informations pédagogiques du master lettres. Chaque étudiant inscrit en master Lettres peut s'y inscrire. Consultez régulièrement le site.

Ce cours aborde les dimensions sociales, culturelles, anthropologiques et politiques du langage et des langues. Ces aspects sont étudiés à travers des textes, des études de cas et des exemples concrets tirés de l’actualité, sur différents supports (internet, médias, littérature, vie quotidienne…). Quelques éléments du programme : langue/dialecte, normes et variations, contacts de langues, plurilinguisme, langues créoles, politiques linguistiques, histoire de la langue française, langues et éducation, langage et pouvoir, langue et genre, éléments d’anthropologie linguistique

Le cours repose en partie sur les échanges (discussions collectives), sur l’expérience de chacun et sur la diversité linguistique et culturelle de la classe. Le cours est au croisement de plusieurs disciplines (linguistique, sociolinguistique, anthropologie, sociologie, psychologie sociale, littérature, géographie, histoire…) et nécessite une certaine curiosité intellectuelle et une ouverture d’esprit.

Ce cours s’articule particulièrement avec le cours « Langues du monde » (L1, S2) et se prolonge par le cours de « Sociolinguistique » (L3, S6).