Sous forme d’atelier interactif, ce cours a comme objectif de fournir un panorama de la culture grecque moderne, depuis la deuxième décennie du vingtième siècle jusqu'à l'heure actuelle. Les notions de culture et de civilisation seront au centre de notre réflexion Elles seront explorées à travers le prisme de la synchronie de la culture grecque, à travers des questions sur les mythes et stéréotypes, tout en prenant en compte la perspective historique. Imbriquées les unes aux autres, les thématiques du cours nous aideront à aborder la Grèce “autrement”. Les thèmes proposés sont les suivants: littérature représentative (poésie, romans, contes, théâtre grecs et littérature sur la Grèce), peinture (du peintre Théophilos jusqu’au graffiti), architecture (grandes villes et campagnes: Dimitris Pikionis, Takis Zenetos et le trait d'union avec Le Corbusier), musique (genres, musiciens, paroles), cinéma (films, créateurs, festivals), institutions culturelles (grands musées), langue (caractéristiques, idiomes, éléments historiques). Les mises en perspective et les comparaisons avec les autres pays méditerranéens, et notamment avec la France, occuperont une place privilégiée des cours. Le débat, les présentations ponctuelles, l'échange et la participation des étudiant.e.s sont le point d'appui de cette Unité d'Enseignement.

Ce cours se donne pour objectif de fournir les outils indispensables pour comprendre certains aspects de la société et de la culture en Grèce au XXe siècle. Il vise aussi à amorcer une réflexion sur les multiples facettes de l'identité grecque moderne : les influences de la Méditerranée orientale et balkanique, les osmoses avec l'Occident européen ou plus récemment avec le monde anglo-saxonne. Dans le cadre de ce cours seront abordés deux grandes thématiques de manière transversale : i) les cultures populaires urbaines (actuelles ou passées) comme terrain de rencontre d'aires culturelles et de courants artistiques très divers (le théâtre d'ombres, le courant musical “Rebetiko”, la street-art). ii) Le cinéma grec, vu à la fois comme genre artistique et comme vecteur de culture. Hormis une retrospective historique, il s'agira d'observer comment le cinéma fait écho des changements qui surviennent au fil des décennies et de quelle façon il reflète les influences culturelles qui se manifestent dans la société grecque. En somme, il s'agira de suivre la manière dont se positionnent les acteurs des arts du spectacle face aux questions sociales, sociétales et identitaires, depuis les années 1950 jusqu'à l'aube du nouveau millénaire. Les thèmes sur lesquels nous nous pencherons seront illustrés par l’étude de documents authentiques (extraits de films, de musique, de documentaires, photographies etc.), feront l'objet de débats et donneront lieu à des exposés.

 

Le cours prend appui sur des textes littéraires ou d'articles de presse (polycopié de cours et photocopies). Ces textes permettent d’aborder à la fois des phénomènes de grammaire (médio-passif, augment interne, expression de la cause, de la conséquence, de l’opposition...) et d'introduire des phénomènes socio-linguistiques (emprunts savants et démotiques, registres littéraires et oraux, niveaux de langue...). De même, les textes qui ont été sélectionnés touchent à des thèmes d'histoire littéraire et culturelle (i.e. le Rébétiko, la littérature du voyage...), à des questions socio-culturelles (i.e. « la question de la langue », l'identité grecque-moderne) et à des points d'actualité. Le cours prévoit également des exercices de traduction ayant pour but de familiariser les étudiants aux difficultés ou aux particularités propres à la traduction du grec vers le français. Une importance particulière est accordée à la maîtrise des outils informatiques et des ressources électroniques (dictionnaires en ligne, bibliothèques électroniques, corpus et mémoires de traduction), nécessaires aux usagers autonomes du grec moderne.

Ce cours vise à la consolidation des connaissances acquises en première année : a) enrichissement du vocabulaire et mise en pratique à l’aide de textes et de divers documents audio et vidéo (publicités, chansons, extraits de films, etc.) ; b) capacité de se repérer dans un texte ou à l'oral et d'en déchiffrer le sens ; c) développement des compétences orales. Dans le cadre du programme, seront abordés des phénomènes grammaticaux et syntaxiques tels que la conjugaison médio-passive, le participe, le conditionnel, l'expression de la condition et du temps. L'enseignement sera complété par des ateliers de mise en situation, de courts exposés et des travaux pratiques qui veilleront à intégrer l'acquis théorique dans des situations réelles d'usage de la langue. L'enseignement s'appuie sur un manuel ainsi que sur un cahier de textes. Les cours du niveau intermédiaire sont complétés par 12 heures de tutorat par semestre.

Ce cours, reparti en deux semestres, s'adresse à des personnes n'ayant aucune connaissance de grec moderne ou à de faux débutants. Il permet l'acquisition des connaissances de base en langue orale et écrite (expression et compréhension) ainsi que la maîtrise des bases de grammaire (système verbal, nominal, pronominal et phénomènes de syntaxe). Par ailleurs, il vise à faire découvrir les codes culturels qui régissent la langue et à sensibiliser aux questions d'interculturalité. Le cours comprend des activités de compréhension et d’expression orales et écrites, des travaux pratiques et des activités de simulation. L'enseignement s'appuie sur un manuel ainsi que sur des extraits de textes et des documents audiovisuels. 

Dans le cadre de cette UE, il s'agira de fournir un panorama de la période allant de la chute de la dictature des colonels (1974), jusqu'au début de la crise économique (2008). Cette thématique, à la fois vaste et très rapproché dans le temps, vise à éclairer la mise en place des structures politiques et la constitution de la société grecque moderne depuis les années 1970. Ainsi, à travers l'examen des changements et des ruptures qui surviennent après 1974, sur le plan politique, socioculturel et économique, nous aborderons un ensemble de questions, qui nous fourniront des pistes pour saisir la situation de la Grèce après 2008. Les thèmes que nous allons traiter porteront sur la consolidation de la démocratie et les nouveaux rapports de force dans le champ politique, la modernisation de l'État, l'intégration européenne, les effets de la mondialisation et du libéralisme économique, les mobilités internationales (immigration et émigration) et leur impact dans l'économie et la société grecques. En somme, il s'agira de déchiffrer certains phénomènes de la Grèce actuelle par le biais de son passé : nous observerons ainsi comment l'histoire récente fait la lumière à une actualité pluri-dimensionnelle. Même si nous n'avons pas l'ambition de proposer un modèle d'interprétation de ce que l'on a coutume d'appeler la « crise grecque », nous aborderons les phénomènes actuels en examinant les conditions historiques qui les ont produit. Dans le cadre de ce cours, nous travaillerons avec un ensemble de textes rédigés en français ou traduits, ainsi qu'avec des documents audiovisuels (extraits de documentaires, interviews...), qui seront étudiés dans un souci constant de les replacer dans leur contexte historique.

Ce cours, reparti en deux semestres, s'adresse à des personnes n'ayant aucune connaissance de grec moderne ou à de faux débutants. Il permet l'acquisition des connaissances de base en langue orale et écrite (expression et compréhension) ainsi que la maîtrise des bases de grammaire (système verbal, nominal, pronominal et phénomènes de syntaxe). Par ailleurs, il vise à faire découvrir les codes culturels qui régissent la langue et à sensibiliser aux questions d'interculturalité. Le cours comprend des activités de compréhension et d’expression orales et écrites, des travaux pratiques et des activités de simulation. L'enseignement s'appuie sur un manuel ainsi que sur des extraits de textes et des documents audiovisuels.