Lettres Lettres classiques
Etude du livre I de la Bibliothèque Historique de Diodore de Sicile
Lecture et commentaire de l'Hécube d'Euripide
C’est au rythme des conquêtes militaires que les Romains découvrirent la culture et la philosophie grecques, aux alentours des 3e et 2e siècles avant notre ère. Cette rencontre, dont l’ambassade de philosophes envoyée à Rome en 155 constitue l’acte fondateur symbolique, déchaîna d’emblée les passions les plus vives, mettant aux prises les défenseurs du mos maiorum et les adeptes de l’hellénisme. Mais, malgré des débuts difficiles, cette « doctrine d’importation » (Cicéron, De oratore, III, 135) ne tarda pas à s’implanter sur le terreau de la sagesse ancestrale et à irriguer toutes les branches de la culture. Ce sont les voies de transmission de la philosophie grecque et les principales étapes de son acculturation que ce cours a pour objectif de retracer : de Plaute à Sénèque, en passant par Caton, Lucrèce, Catulle, Cicéron, Salluste, Horace, Virgile et Ovide, nous chercherons, à travers l’étude de ses représentations, à comprendre comment la philosophie grecque est devenue romaine.
Vous trouverez ici tous les documents pour ce cours:
- textes
- traductions
- commentaires
- indications bibliographiques
Étude des institutions religieuses, rites, mythes et lieux de culte de
civilisations antiques (Grèce, Rome, Israël ancien). Approche comparative
des principaux systèmes religieux antiques (religions polythéistes,
chrétienté, judaïsme).
Lecture et commentaire de l'Hécube d'Euripide

Cours d'initiation à la linguistique latine.

Ce cours comporte deux grands moments: 1°) histoire des origines de la langue latine; 2°) initiation à la phonétique et à la morphologie latines.

Il s'agit d'aborder l'histoire de la langue latine, de ses origines à son développement à la période classique. Les premiers témoins historiques de parlers latins seront ainsi étudiés.

Ils permettront alors de s'interroger sur des traits linguistiques marquants du latin, notamment d'un point de vue phonétique et phonologique et dans une approche morphologique.

Les principaux phénomènes phonétiques du latin sont alors étudiés aux périodes archaïque et classique (rhotacisme, principes d'assimilation et de dissimilation, approche de l'apophonie). À l'aide de ces connaissances phonétiques, il sera enfin possible de traiter quelques faits morphologiques du latin.