Histoire de l'art et archéologie Histoire de l’art

« La nature pour objet ». Peinture et sculpture au XVIIe siècle

Depuis l’Antiquité, les arts visuels se définissent avant tout, par analogie avec la poésie, comme l’art d’imiter la nature (Aristote). Cette doctrine de la Mimèsis marquera toute la théorie de l’art durant l’époque moderne. Référent constitutif de toute réflexion sur les arts, peinture, sculpture, architecture, le « d’après nature » reste néanmoins un concept labile dont le sens varie selon les géographies et les périodes. C'est l'objet de ce cours que d'interroger le principe de l'imitation à la croisée de la théorie et pratique, autour des principaux sujets de la peinture à l'époque moderne : la mort, la guerre, la surnature, l'extase, le portrait, le paysage....

Ce cours sera dédié aux arts du XVIIe siècle en Europe, avec pour fil conducteur la thématique de l'art religieux sous la Contre-Réforme ou la Réforme catholique. La séance de 3h se déroulera sous la forme d'un cours magistral d'1h30 à 2h pendant lequel nous étudierons le contexte historique et religieux en Europe qui conduit vers ces nouveaux dogmes ainsi que les règles établies par le Concile de Trente qui régissent la mise en place d'une nouvelle iconographie religieuse. Nous étudierons ce nouveau discours à travers la production des grands maîtres européens sous forme d'études de cas, présentées en 1h et développées ensuite dans le cours. Les notions d'esthétiques tels que l'art baroque ou l'art classique seront traitées de manière sous-jacente à la thématique religieuse.

Nous pourrons ainsi déterminer dans quelle mesure les grands maîtres européens mettent-ils leur art au service de ces nouveaux principes religieux. 

Nous nous intéresserons ainsi à la production du Caravage qui a parfois fait scandale, à la sévérité de la production espagnole, aux chefs d'oeuvres de Rubens et Rembrandt dont l'interprétation du message religieux diffère, aux grands retables parisiens, à la sculpture sensuelle du Bernin, ou encore aux grands programmes décoratifs instaurés par l'ordre des Jésuites en Italie et dont s'inspirent les maîtres français à la fin du siècle.

Ce cours vous présentera une histoire de l'art de la peinture et de la sculpture au XVIIIe siècle tout en exposant une réflexion sur les grands concepts esthétiques du temps que sont le baroque, le rococo et le néoclassicisme. Il se développera de manière chronologique, débutant au tournant du siècle avec les grands décors versaillais et le portrait d'apparat, puis à travers l'époque Régence soulevant la question du grand genre et du petit goût. Nous évoquerons ensuite les grands maîtres européens et l'apogée du rococo ainsi que la sculpture et le retour à l'antique.

La première moitié du siècle sera traitée dans un cours magistral dédié durant six séances, et l'autre moitié par Alice Otazzi dans les six séances qui suivront.

Les cours de TD mettrons en exergue l'étude approfondie d'une oeuvre, tout en soulevant différentes thématiques comme le paysage, la nature morte, la question des femmes à l'Académie ou encore celle des académies d'art en Europe.