Arts du spectacle
Qu'il soit documentaire ou de fiction, le cinéma s'est depuis toujours intéressé aux faits divers, aux événements historiques, aux personnages qui font l'histoire. Lorsqu'un historien comme Marc Ferro se met à utiliser les films comme instruments de connaissance de l'histoire des sociétés, le cinéma ne change pas de statut, mais c'est l'approche historique qui découvre de nouvelles sources de savoir et qui permet simultanément d'envisager l'image en dehors du monde de l'art. A travers l'étude de 10 films réalisés entre 1920 et 2020, l'objectif de ce cours et de questionner la complexité du rapport entretenu par le cinéma avec l'histoire. Nous verrons que chaque cinéaste abordé développe un imaginaire cinématographique de l'histoire singulier. L'histoire des sociétés peut-elle s'écrire sans penser l'histoire de l'imaginaire ?


mardi 10 septembre, Thierry Roche, Oscar Wiene, Le Cabinet du Dr. Caligari (1920)
mardi 21 septembre, Caroline Renard, Sophie Bruneau, Cézanne (2020)
mardi 28 septembre, Thierry Roche, Louis Malle, Lacombe Lucien (1974)
mardi 5 octobre, Caroline Renard, Peter Watkins, Edward Munch (1974)
mardi 12 octobre, Thierry Roche, Federico Ferrone et Michele Manzolini, Il Varco (2021)
mardi 19 octobre, Caroline Renard, René Allio, Moi Pierre Rivière (1976)
mardi 2 novembre, Thierry Roche, Shohei Imamura, Pluie noire (1989)
mardi 9 novembre, Caroline Renard, Dominique Cabrera, De l'autre côté de la mer (1997)
mardi 16 novembre, Thierry Roche, Jean Renoir, La Grande illusion (1937)
mardi 23 novembre, Caroline Renard, Kelly Reichardt, First cow (2020)
HPI611-B
Théories du cinéma et de l'audiovisuel
Les cinéastes théoriciens
Thierry Millet
le mardi de 9h à 12h, à partir du mardi 2 février
Salle A223
5 séances de 3h, un mardi sur deux
les 2 et 16 février, 9 et 23 mars, 6 avril
et le 7 avril 14h-17h

Les cinéastes, créateurs de formes, sont aussi des théoriciens du cinéma. Les auteurs privilégiés de ce cours : Griffith, Murnau, Vertov, Eisenstein, Bresson, Welles, Godard, Pelechian, Duras, Straub et Huillet, pensent le cinéma en le pratiquant. Théoriciens du montage, de la mise en scène, du son, … ils ont bouleversés les pratiques et les réflexions sur le cinéma. Leur influence n’est pas seulement historique, elle affecte durablement l’histoire des formes cinématographiques et au delà artistiques.
L’esthétique du montage, la mise en scène du son, sa perception et son analyse structureront notre réflexion. Nous aborderons tous ces aspects dans une perspective théorique et critique en privilégiant l’analyse de films et de textes.

Evaluation de l'UE :
session 1 : Contrôle continu partiel HPI6U11B : Contrôle continu et rapport
session 2 : Rapport
(40% de la note de l'UE)